07/01/2008

Down in the hole

Après une petite journée cool de permanence la semaine passée alors que c'était toujours férié à la Commission, aujourd'hui est ma vraie reprise au boulot. Quel joie de retrouver ces petites habitudes qui font mon quotidien...le réveil à 6h30 qu'on maudit avant d'écraser la touche "snooze" pour se retourner sous la couette avec déjà l'irritation de se dire que ce n'est que pour 9 minutes avant que la fatalité se rappele à vous...la nuit encore présente tandis que je prends la bagnole pour aller inévitablement rejoindre les bouchons à partir de Rosière...les mêmes animateurs qui déconnent à la radio et qui vous arrachent parfois un ricanement brisé mais cela reste de la bonne humeur n'est-ce pas ?...Vaut mieux rire que pleurer de toute façon...Les crétins, les connasses, les inconscients, les endormis, les petasses, les peteux, bref, LES GENS me gavent déjà rien qu'à les croiser en voiture ou les suivre sur un boulevard...Les triples bisous de nouvelle année aux collègues accompagné du vômitif "...et surtout bonne santé"...

Bref, c'est pas la pèche du tout aujourd'hui et le moral est plutôt down. Je me rends compte qu'aussi volontaire et positif puis-je être dans l'épreuve, je ne suis pas non plus superman. Et puis à quoi ça sert tout ça ? Hein ? Se lever alors que notre corps réclame de dormir ? Travailler dans le stress, l'urgence, la pression histoire de gagner tout juste de quoi payer les factures de son logement, sa voiture,etc...Et bien entendu dans le stress, l'urgence et la pression...Parce que ce n'est pas que le boulot qui vous ronge, vous use, vous épuise : c'est la vie dans son ensemble. Produire, consommer, crever et entre temps, on espère, quelques moments de bonheur...Et encore, en espérant que ces quelques moments de paix et de joie ne se prenent pas au détriment de quelqu'un d'autre comme c'est trop souvent le cas.

Evidemment je noircis le tableau (quoique ???) !!!! Qu'espériez-vous donc de ma part ? En trois ans j'ai réussi l'exploit d'atteindre quasi simultanément une série d'objectifs, de rêves que j'avais : avoir une relative stabilité professionnelle, acheter ma maison, épouser ma compagne et commencer à envisager de transmettre mes pauvres gêne...Et j'ai aussi réussit à quasi tout perdre dans la foulée : plus de stabilité professionnelle, plus d'épouse, pas d'enfant...Il me reste la maison, tant que je pourrais l'assumer...rien n'est moins sur...Décidement, pas le moral pour l'instant. Vivement ce soir qu'on se couche.

10:10 Écrit par Catalyseur dans Général | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

Commentaires

... Prends un jour de congé et reste dormir toute la journée, c'est pas efficace, mais ça fait du bien quand même...

Écrit par : Chilan | 07/01/2008

... Bonne idée, mais j'ai déjà fais ça trois jours de suite la semaine passée. :D Que veux-tu...fin d'année, boulot pas possible, problème de fric, procédure de divorce = crash moral inévitable. C'est qu'une passade, je ne m'en fais pas. ;)

Écrit par : Catalyseur | 07/01/2008

... Trouve moi du boulot, voilà une activité passionnante qui te distrayera...
Et arrête de te plaindre! (dit-elle en râlant pour pas changer)

Écrit par : Chilan | 07/01/2008

Les commentaires sont fermés.