12/12/2005

Séquence "Gros-con-et-je-vous-merde !"

Les dépréssifs de tout poil me casse les couilles !!! Putain je les hais !!! Il y a même des jours ou je souhaiterais presque qu'on ait pitié de moi et qu'on les achève !!!
 
Ce n'est même pas que je leur refuse le droit d'être dépréssif et d'avoir des emmerdes dans la vie. C'est vrai que ce n'est pas toujours évident de faire face au monde de merde dans lequel on vit et de s'en sortir. Ils ont donc le droit d'être dépressif quand ca s'accumule sur leur pauvre tête...Ce serait presque naturel. Ce qui me casse sévèrement les bonbons c'est que généralement le dépressif il aime bien partager sa douleur et que je dois avoir la bonne tête de celui qui écoute et comprend....Et en plus j'écoute et je comprends pour couronner le tout.
 
Non, ce qui me gonfle vraiment à fond c'est que le dépressif il focalise à mort sur un truc, généralement anodin et de peu d'intérêt mais que cette putain de connerie de merde semble lui prendre toute ses pensées, occuper tout son émotionnel.
 
J'en ai rien à foutre que tes voisins claquent la porte quand ils entrent ou ils sortent !!! Non tes potes de fac' d'il y a 10 ans ne sont pas responsable qu'à 30 ans tu sois toujours puceaux parce que tu n'as jamais osé aborder une fille ou quand tu le faisais c'était pathétique à en pleurer !!! Si le fait que ta voisine de bureau super-bien-foutue porte des mini-jupes t'insupporte parce qu'elle te renvoit à tes 30 kg de trop, coupe toi une jambe puisque tu es trop faible moralement pour faire un régime !!!....Bref, prenez-vous en main et secouer la merde de vos yeux au lieu de chialer sur ce que les autres devraient faire pour que vous vous sentiez mieux !!!

12:09 Écrit par Catalyseur | Lien permanent | Commentaires (6) |  Facebook |

Commentaires

Merci... d'être passé et aussi pour le commentaire. Cela me rassure !
A plus.

Écrit par : rhadamanthe | 12/12/2005

il y a une autre manière d'aborder ça quand un dépressif vient te parler...ben essaye de prendre ca à la rigolade! limite, tu rentres ds son jeu, tu nargues, ...
bref, c'est un peu un foutage de gueule mais, tu vas trouver la chose nettement plus marrante

Écrit par : shyriel | 16/12/2005

minghia! Sans être cruel ou égoïste, c'est vrai, tu as raison, beaucoup de dépressifs se complaisent dans leur panade.
Je crois que la chose qui leur fait défaut c'est la dignité. Qui n'a pas des chutes de moral, des baisses d'enthousiasme?
Mais il faut gérer, si nécesaire en parler à quelqu'un en s'étant préalablement assuré que cet ami n'a pas aussi ses problèmes personnels et est en mesure d'écouter.
Sur les trois portes d'entrées de mon immeuble, j'ai apposé l'affichette "Fichez-moi la paix avec vos problèmes"... ce n'est pas une blague... ça devenait trop pour moi.
En lisant ton article, j'ai vraiment eu le sentiment que j'en étais l'auteur.

Écrit par : 1789 | 10/01/2006

*.*.* Non, la dépression, c'est pas forcément pour les "lopettes". Les dépressifs que je connais, lorsqu'ils touchent le fond, au lieu de raconter leurs tracas domestiques, ont plutôt tendance à se refermer, à tout faire pour se retirer de la circulation et sont généralement totalement injoignables jusqu'à ce qu'ils aillent mieux...

Écrit par : Wineblood | 13/01/2006

Pas évident ! C'est une maladie. Il ne faut pas l'oublier.
Ceci dit, il est vrai que ce n'est pas facile à supporter.
A plus.

Écrit par : rhadamanthe | 15/01/2006

Je confirme, je confirme Il s'agit effectivement bien d'une maladie (mon épouse en a été salement affectée durant deux ans, je connais bien) et je suis parfaitement au courant des difficultés qu'il y a à s'en sortir.

Ceci dit, mon post avait pour but être bête et méchant ainsi que d'un total et profond égoisme d'ou le titre : Séquence "Gros-con-et-je-vous-merde !". ;)

Pas de post prévu dans l'immédiat, je n'ai pas trop le temps mais ca n'est pas finit. ;)

Écrit par : Catalyseur | 16/01/2006

Les commentaires sont fermés.