23/08/2005

De retour au passage : J -11

Les derniers mois furent chargés et les prochaines semaines ne me permettront sans doute pas d'être plus présent que je ne l'ai été dernièrement. Mais j'avais une bonne excuse si tant est qu'il faille s'excuser de vivre une vraie vie plutôt qu'une vie virtuelle sur le net (dit le mec qui s'occupe d'un site de jeu de rôle depuis 5 ans !)...donc je reviens à mon excuse : je me marie. Vous là-bas au fond, arrêtez de rigoler ou je vous y colle pour les 30 prochaines années au minimum !...hum...Oui, donc je me marie disais-je. Après quasiment 8 ans avec ma p'tite puce il m'a semblé il y a un peu plus d'un an que nous étions dans les conditions que j'estimais minimale pour passer le cap...Oui, je sais, ce n'est plus très en vogue que de s'engager sur le terrain du mariage mais j'ai tout de même un vieux fond d'éducation catholique et une foi perverse et déviante qui résiste à toutes les conneries que toutes les églises chrétiennes du monde ont fait, font encore et feront à l'avenir. J'y peux rien, quoique je picole et fume, peut importe les vices que je chope, je crois et donc par un certain corrolaire logique : je me marie (je sais, je le répète souvent là mais c'est pour bien le foutre dans le crâne au cas ou j'aurais zappé un truc !). ;) Vous l'aurez comprit au titre du message, c'est pour dans 11 jours, le 3 septembre.
 
Jusqu'ici d'ailleurs je gérais tout comme un vrai mâle à savoir : je ne prenais aucune initiative, laissait ma puce est nos parents respectifs se lancer comme des fous dans la bataille tandis que je me contentais de poser un veto ferme et définitif quand le délire prenait une ampleur jugée inacceptable (Non, hors de question d'enrubanner la jag' de mon tonton d'une demi-tonne de tulle rose bonbon avec les serres de Laeken en déco aux fenêtre ! C'est une jag' merde ! Et la sobriété !!! Ascétique et mystique ronidjuuu !!!)...La seule partie du mariage que je gère d'un bout à l'autre c'est la soirée...Parce que comme Shyriel, je me suis assez fait chier à des soirées de mariage "farandole, slow crapuleux-bandant-adhésif, cloclo et sa clique de neu-neu" pour que la mienne soit du même accabit. Donc première décision : pas de DJ extérieur, on recrute un vieux pote hardos (mon témoin au civil) en duo avec un barge de l'électro-rock et on les colle aux platines avec des consignes strictes. A la première danse des canard ou si la compagnie créole se pointe, je sors le lance-flamme et je termine tout le monde ! Jusqu'ici, tout va bien......
 
Ben vous savez quoi ? La, maintenant.......après des moins de zennitude absolue quand à la façon dont tout ce foutoire à près de 300 invités sur la journée va se passer...je stress...c'est con. :)

13:56 Écrit par Catalyseur | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.