15/03/2005

Ma p'tite séquence psychopathe

J'ai les nerfs à vif, l'humeur massacrante, des envies meutrières incontrôlable et l'agressivité latente au stade plus latent du tout ou presque. Pourquoi ?...........PARCE QUE !!!....euh non, pas juste parce que. Il y a plein de raison qui font que pour l'instant j'en ai ma claque de toute une série de choses et plus particulièrement du genre humain dans son ensemble autant que pour certains particuliers le composant. Comme je ne peux pas changer ou abattre le genre humain dans son ensemble, je commence donc à envisager un génocide ciblé sur les quelques particuliers qui me gavent sévère pour l'instant. J'ai pas encore décidé par qui j'allais commencé mon épuration mais j'ai déjà trouvé comment j'allais le faire après une longue hésitation. En effet, la question est cruciale parce que un bon génocide doit être libératoire autant que salutaire il me semble. Se contenter d'éliminer bêtement l'objet de sa haine viscérale, c'est finalement se frustrer du plaisir simple d'un bel effet pyrotechnique ou de giclées sanglantes paroxysmiques !
 
Donc, disais-je, j'ai longtemps hésité entre la bonne vieille hache des famille dans la gueule qui s'enfonce dans un "SCHTOK !!" mat et qui se retire dans un chuintement humide mais j'avoue, j'ai l'estomac fragile et déjà que je n'aime pas mon steak trop saignant donc franchement, la hache me semblait un choix peut-être fantasmatique mais peu approprié à mes penchants personnels. L'autre choix qui se présentait à mon esprit était le classique et défoulant fusil de chasse chargé à la grosse chevrotine qui déchiquète joyeusement après une détonation bruyante à souhait. Avantage indéniable : les voltiges acrobatiques des corps projetés par la force de l'impact qui offrent ainsi des possibilité d'une dimension artistique infinie. Inconvénient, c'est très banal et déjà réalisé par la majorité des pyscho-killer américains sans même parler du même problème que la hache, le sang qui tache lourdement.
 
Finalement, j'ai opté pour une solution qui n'offre à mon sens que des avantages : le lance-flamme....C'est vachement bien le lance-flamme quand on y réfléchit !!! Ca fait des jolis effets pyrotechniques, les goutellettes de napalm traversant l'air dans un chuintement d'Apocalypse pour s'abattre en grésillant sur la victime hurlante qui titube quelques secondes avant de s'abattre au sol bougeant faiblement tandis que son corps continue de réagir une fois que la mort la saisi de son souffle brûlant, le tendons se raccornissants, la peau se craquelant avant de cèder....Ouaip, décidément, j'aime bien le lance-flamme.

16:32 Écrit par Catalyseur | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.